Biographie

seiler2

BIOGRAPHIE : Marie BOCHELEN


Née à Mulhouse, c'est à l'âge de 12 ans qu'elle découvre le chant lyrique en intégrant la chorale « La Cigale de Champagnat » à Issenheim qui obtient de nombreux premiers prix aux concours nationaux et internationaux.


En 2004, elle commence ses études en Musicologie à l'université Marc Bloch à Strasbourg. En 2009, elle obtient son Master recherche en Musicologie avec mention ainsi qu'une bourse de mérite et en 2012, son Master Enseignement en éducation musicale et chant choral.


En parallèle, elle entre à l'Académie de musique de Bâle dans la classe de chant de Michel Pavlu, puis continue ses études musicales au Conservatoire Russe Rachmaninov de Paris dans la classe de chant de Nadia Wroblewska.
Elle entre au Conservatoire National de Région de Strasbourg dans la classe de chant de Silvana Torto et dans la classe de piano de Michel Gaechter où elle obtient son certificat de piano complémentaire en 2010 et son D.E.M , diplômes d’études musicales en chant lyrique en 2012.

En 2014, elle réussit son concours d’entrée en Master de chant lyrique à la Haute École de musique de Lausanne, site de Fribourg dans la classe de Madame Jeannette Fischer, où elle obtient son Master of Arts en 2016.

Elle est sélectionnée pour participer en tant que candidate active aux Master Classes d’Annette Kleine, Viorica Cortez, Mariella Devia, June Anderson, Silvana Bazzoni Bartoli, Nadine Denize, Yvonne Naïef, David Jones et Montserrat Caballe.


Elle joue plusieurs rôles sur scène : en 2005, elle interprète le rôle de la deuxième jeune fille dans l'Opéra d'Aran de Gilbert Bécaud, sous le parrainage de Suzanne Sarroca de l'Opéra de Paris lors du Festival de Musique Classique à La Palestre à Altkirch sous la direction de Claude Brendel.

En 2006, elle joue dans une adaptation des Noces de Figaro de Mozart et du mariage de Figaro de Beaumarchais, le rôle de Suzanne dans le cadre du festival des Journées Italiennes de Wittenheim avec piano.
En 2007, elle est la marâtre dans l'opéra contemporain Delphin Poulopeau de Serge Gandolfi à l'Opéra National du Rhin (Strasbourg, Colmar et Mulhouse), sous la direction du compositeur. En 2011, elle interprète le rôle de Lischen dans l'opérette Lischen und Fritzchen d'Offenbach au travellers - Champs Elysées à Paris et au Schlossscheune à Freiburg im Breisgau. En 2016, elle joue le rôle de Véronique dans le Docteur Miracle de Bizet au BCV Concert Hall de Lausanne sous la direction d'Aurélien Zielinski. En janvier 2018, elle joue le rôle de Marie dans les mousquetaires au couvent de Varney sous la direction de Gabriel Steger. En avril 2017, elle joue le rôle d'Annina dans La Traviata de Verdi dans le cadre de la Fabrique Opéra Alsace sous la direction de Simon Rigaudeau, mise en scène par Mireille Delunsch. En 2018, elle joue le role d'Oreste dans la Belle Hélène d'Offenbach à Sion (Suisse) sous la direction de Pierre Bleuse. En  mars et avril 2019, elle sera Papagena dans la flûte enchantée de Mozart dans le cadre de la Fabrique Opéra Alsace sous la direction de Simon Rigaudeau. Elle reprendra le rôle au festival de Lavaur fin juin 2019, à Perpignan et à la Ciotat en février 2020, sous le direction de Jeanc-Marc Biskup


Elle développe une solide expérience de choriste : en 2003, elle entre au Chœur de Haute Alsace, attaché à l’Orchestre Symphonique de Mulhouse dirigé par Monsieur Bernard Beck. Elle travaille également dans le chœur de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg sous la direction de Madame Catherine Bolzinger. En 2012, elle participe avec le chœur de l’Opéra du Rhin au Requiem de Verdi sous la direction de Marko Letonja au Zénith de Strasbourg. En 2016, elle chante dans le choeur des "Vocalistes" la  Grande messe en ut de Mozart dans la salle Métropole de Lausanne sous la direction de Bertrand de Billy. Elle se produit régulièrement avec le chœur et orchestre professionnel "La Capella Sacra" sous la direction de Cyril Pallaud.


Elle participe à de nombreux concerts, accompagnée par l’orchestre Collegium Musicum de Mulhouse sous la direction de Jan Sosinski, par l’orchestre de Madame Valérie Seiler, le FSS Orchester sous la direction de Carsten Schulz, le Kammerensemble Kehl/Strasbourg sous la direction de Gabriel Mattei et l'orchestre de Monsieur Luciano Bibiloni (Opéra du Rhin).


Elle a une affection particulière pour la musique contemporaine : en 2010, elle participe au concert en hommage au compositeur Luis de Pablo à Strasbourg, travaille et interprète l'œuvre « Puntos de amor » en présence du compositeur. Elle se perfectionne dans ce domaine auprès de Madame Françoise Kubler, membre de l’ensemble contemporain « Accroche Note ». 


En 2014, elle forme un duo, le duo Malicanto, avec le pianiste Lionel RAMOUSSE avec qui elle participe entre autres au festival international de musique classique de Colmar. Elle se produit également avec le trio Chagall (violon, violoncelle et piano) et le Duo Norma, avec le guitariste Norbert REINDERS. Elle travaille régulièrement avec les pianistes Vincent DEMURCIA et Fortunato d'ORIO, la flûtiste Elisabeth HUEBER, les harpistes Caroline GRANDHOMME et Aude ROCCA SERRA.


En 2015, elle est lauréate du concours de la fondation Colette Mosetti et obtient une bourse d'étude.

En 2016, elle rentre à l'opéra studio de Toulouse, "les Maîtres Sonneurs".

En juin 2017 , Marie BOCHELEN obtient le prix d'interprétation décerné aux candidats finalistes du Concours international de chant de Marseille.

En juillet 2018, elle obtient le prix de la révélation au concours international de chant de Lavaur.

En avril 2019, elle est finaliste au concours international de chant de Béziers.

En juin 2019, elle obtient le 2ème prix au concours international de chant de Lavaur.